top of page

Es-tu ton propre tyran, ton plus grand obstacle?


Es-tu ton propre ennemi, ton tyran?


👉🏻 Si toi aussi tu es impatient, pressé, tu aimes quand les choses vont vite et selon tes deadlines,


👉🏻 Si toi aussi tu es dur avec toi-même, que tu as tendance à te juger, à te critiquer et à te mettre la pression,


👉🏻 Si toi aussi tu as la croyance que “rien ne tombe du ciel”, qu’il faut “travailler dur” et que “c’est difficile”,


Alors l’épisode de Vlog de cette semaine est pour toi !


Je t’y invite à prendre conscience de la manière dont tu te parles, te considères et les croyances que tu entretiens, telles que :


✨ “Je ne suis pas assez”

✨ “Il faut travailler dur”

✨ “La vie est dure”

✨ “Je n’ai pas de mérite / ne mérite pas…”

✨ “J’aurai de la valeur quand…”


La honte, le jugement et le sentiment de ne pas être “assez”, de ne pas “mériter” ce qu’on souhaite, et de ne pas avoir de la valeur, sont des sentiments qui nous rongent littéralement de l’intérieur.


Dans son livre “When the body says no”, Gabor Maté explore le rôle du lien entre le corps et l'esprit dans des affections et des maladies telles que l'arthrite, le cancer, le diabète, les maladies cardiaques, le syndrome du côlon irritable et la sclérose en plaques.


Il y affirme que trop de médecins semblent avoir oublié ce qui était autrefois une hypothèse courante, à savoir que les émotions sont profondément impliquées à la fois dans le développement de la maladie et dans le rétablissement de la santé. S'appuyant sur des études médicales et sur sa propre expérience auprès de patients souffrant de maladies chroniques à l'unité de soins palliatifs de l'hôpital de Vancouver, dont il a été le coordinateur médical pendant sept ans, le Dr. Maté défend l'idée qu'il existe des liens importants entre l'esprit et le système immunitaire.


Il explique que les centres émotionnels du cerveau, qui régulent nos comportements, nos réponses et nos réactions, sont physiologiquement liés au système immunitaire, au système nerveux et à l'appareil hormonal. En fait, il n'est plus possible, d'un point de vue scientifique, de parler de systèmes séparés, comme si l'immunité était séparée des émotions, comme si le système nerveux était séparé de l'appareil hormonal. Il s'agit d'un seul et même système, qui est relié par le système nerveux lui-même et par les messagers chimiques qu'il sécrète, de sorte que tout ce qui se passe sur le plan émotionnel a un impact sur le plan immunologique, et vice-versa.Tant que nous cultivons donc une vision destructrice de nous-mêmes, que nous réprimons nos émotions et que nous nous dévalorisons, notre cerveau et notre corps ne se sentiront jamais en sécurité. Mais ce n’est que dans un état de sécurité que la guérison et la transformation peuvent avoir lieu !


👉🏻 Un conseil : fous-toi la paix.


Sors du contrôle, lâche la pression, la performance.

Commence à t’accepter plutôt que vouloir sans cesse t’améliorer 🤍


Ta relation avec toi-même est la la plus importante des fondations. Sans elle, l’édifice finira par s’écrouler.


Comme l’a si bien écrit Charlie Chaplin:


“Quand j’ai commencé à m’aimer

J’ai compris que j’étais toujours au bon endroit au bon moment.

Et j’ai compris que tout ce qui se passe est juste.

À partir de là, j’ai connu une paix profonde.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle la confiance en soi.”


👉🏻 Ceci est ton invitation du jour à t’aimer et à t’accepter, avant tout ❤️



Comments


bottom of page