top of page

5 signes que tu n'es pas pleinement incarné.e dans ton corps


As-tu remarqué que lorsque tu es heureux, tu te sens présent dans ton corps et tu éprouves des sensations agréables ? As-tu également remarqué que lorsque tu es contrarié, tu te sens déconnecté de ton corps ou tu éprouves des sensations désagréables (par exemple nausées, tension, douleur, transpiration ou lourdeur) ?


La première phrase décrit l'idée d'incarnation, qui renvoie au fait de te sentir présent dans ton corps, en sécurité et en contrôle, tout en éprouvant du plaisir dans ton corps.


La désincarnation, en revanche, se réfère à l'impression de ne pas être présent dans son corps (par exemple en oubliant son corps ou en ayant l'impression de l'observer de l'extérieur), de ne pas être en sécurité dans son corps, de ne pas avoir le contrôle de son corps ou d’éprouver des sensations physiques désagréables.


Lorsque tu es non-incarné, ton corps te parle avec des symptômes de mal-être qui proviennent de déséquilibres émotionnels et énergétiques plus profonds non traités.



Les causes de la désincarnation 


La désincarnation survient lorsque nous éprouvons des sentiments troublants et intenses dans notre corps. Il peut s'agir par exemple d'hyperventilation en cas de nervosité, de muscles tendus en cas de colère ou de lourdeur dans la poitrine en cas de tristesse.


Ou peut-être qu'au lieu d'éprouver ces sentiments, nous nous isolons inconsciemment parce qu'il est trop difficile d’y faire face. Tu peux alors souffrir d'inattention et de pertes de mémoire parce qu'il est trop difficile de te concentrer sur le moment présent et de risquer de ressentir tout ce qui se passe réellement en toi.


Que tu éprouves des sensations désagréables dans ton corps ou que tu te détaches de ton corps, dans les deux cas, tu ne te sens pas en paix avec ton corps.


Les traumatismes sont également à l'origine de la désincarnation. Les personnes réagissent au stress traumatique de trois manières : la lutte, la fuite ou l'immobilisation. Certaines personnes deviennent hyper stimulées et utilisent la poussée d'énergie pour combattre ou fuir l'agent stressant. D'autres se figent et peuvent fuir mentalement le déclencheur en s'éloignant ou en rêvassant. 



5 signes que tu n'es pas en phase avec ton corps


  • Tu ressens des douleurs “inexplicables”


Non seulement le fait de ne pas bouger crée de la douleur et de l'inconfort dans le corps, mais la vague d'émotions rencontrées tout au long de la journée crée des impulsions physiques, et lorsque nous étouffons ou refusons ces impulsions, nous créons des zones de tension et d'énergie bloquée.


  • Tu te retrouves souvent à bout de souffle, ou pire, tu le retiens


La réponse du système nerveux sympathique au stress est de raccourcir ou de retenir la respiration en préparation d'une poussée de combat, de fuite ou d'immobilisation. Pour beaucoup d'entre nous, le système nerveux sympathique est suractivé quotidiennement en raison d'une multitude de facteurs de stress. Cela nous pousse à respirer beaucoup plus superficiellement.


  • Tu es constamment en train de te défendre ou de te corriger dans les conversations


Même si tu es constamment en train de dialoguer avec des personnes difficiles, si tu te retrouves régulièrement sur la défensive, cela peut être lié au fait que tu n'es pas en contact avec ton corps. L'attitude défensive est une autre activation du système nerveux sympathique. Lorsque nous ne sommes pas en contact avec notre respiration et nos émotions, nous pouvons être réactifs.


  • Tu as des pics et des creux émotionnels plusieurs fois au cours de la journée


Tout au long de la journée, beaucoup d'entre nous voyagent sur une vague d'émotions. Nous rencontrons des choses qui nous excitent et nous mettent en colère, mais lorsque nous ne sommes pas incarnés, ces sentiments prennent le devant de la scène et dirigent nos actions. Lorsque tu n'es pas incarné, tu sautes d'un stimulus à l'autre.


  • Tu as du mal à t'exprimer


Cette réponse nerveuse sympathique est appelée “figement”. Il y a tant à dire sur les chakras de la gorge bloqués et sur certaines portes du Human Design, mais le fait de ne pas pouvoir exprimer ses besoins est une indication claire du détachement du corps.


Il existe dans le corps des systèmes qui fonctionnent en permanence et qui nous donnent des signaux sur le temps de repos dont nous avons besoin, sur ce que nous devons manger (ou encore quelle quantité) et sur la manière dont nous pouvons entrer en relation avec les autres. Le fait d'être incarné donne à ces signaux l'attention qu'ils méritent et ouvre un canal clair pour les exprimer.



Si tu as remarqué l'un ou l'autre de ces comportements et schémas chez toi, c'est SUPER ! Tu as fait un pas de plus vers la résolution de ces problèmes. Une fois que tu as pris conscience des schémas limitatifs, tu commences à remarquer leurs déclencheurs et à mieux comprendre les messages de ton corps. Prendre le temps de ressentir les choses - c’est notamment ce à quoi t’accompagne lformation "Libère ton Corps".



Ton corps comme outil de guérison


Plutôt que d'utiliser le langage et la communication verbale pour résoudre les problèmes, l'objectif de la thérapie somatique est d'utiliser le corps pour aider à libérer le stress et les tensions par le biais d'une pratique d'incarnation.


Les pratiques d'incarnation utilisent le corps comme outil de guérison par la conscience de soi, la pleine conscience, la connexion, l'autorégulation, la recherche de l'équilibre et l'acceptation de soi


Pleinement incarner ton corps de permet de: 

  • Vivre dans l’instant présent et profiter de tout ce qu’il a à t’offrir

  • Prendre de meilleures décisions, alignées avec tes valeurs et aspirations

  • Oser passer à l’action plutôt que de rester dans le doute et d’hésiter

  • Développer de la confiance envers ton corps et envers la vie

  • Développer ton intuition 

  • T’apaiser instantanément


Si tu désires mettre tout cela en pratique et goûter aux bienfaits de l’incarnation, je te donne RDV à un prochain Atelier-Soin somatique ❤️


En attendant, je te laisse découvrir la pratique Youtube de cette semaine 📺


⬇️⬇️⬇️



Comments


bottom of page