top of page

Le pouvoir de l'acceptation

Comment te sens-tu en cette fin d’année?


De mon côté 2023 s’est avérée assez costaud, riche en apprentissages, en remises en question et en sorties de zone de confort. Peut-être que je t’en partagerai un peu plus la semaine prochaine, car comme chaque année je vais prendre le temps pour moi de faire le point sur cette année écoulée et ce qu’elle m’a apportée en défis et en apprentissages.


Une chose est sûre, je me suis laissé happer trop d’énergie par des personnes et circonstances externes - ce qui était franchement totalement inutile, car ça n’a fait que freiner mon entrain et mes projets.


À ce propos j’aime beaucoup cette fameuse citation de Marc-Aurèle, qui nous rappelle que la manière dont nous investissons notre énergie psychique produit un effet plus ou moins positif sur notre bien-être:


Nous avons tous des préoccupations, mais il est important de distinguer entre le “cercle de préoccupations” et le cercle dit “d’influence”.


À l'intérieur du cercle de nos préoccupations il y a un certain nombre de tracas liés à notre vie professionnelle, personnelle. Nous y trouvons aussi des situations pour lesquelles nous ne nous sentons pas vraiment – ou pas directement – concerné ou affecté. Ce sont les préoccupations qui concernent « les gens », « le monde », telles que la météo, la famille, l’économie etc.


Ce cercle peut être infini.


Si tu te sens constamment sous tension, préoccupé.e, en train de ruminer, de faire la morale ou, au contraire, si tu te sens comme une victime - alors tu passes probablement la plupart de ta journée focalisé.e sur des circonstances qui échappent à ton contrôle.


Là se trouve une grande source de souffrance, de stress, d’anxiété et d’énergie négative.


En nourrissant de l’inquiétude et de la peur tu puises dans ta réserve d’énergie.


Et comme nous disposons tous d’une énergie et d’un temps limité, les efforts fournis dans le “cercle des préoccupations” t’amènent à négliger d’autres aspects sur lesquels tu pourrais agir. Malheureusement tu ne peux pas être partout à la fois… donc en ce faisant, tu limites ton cercle d’influence - càd. toutes ces belles choses sur lesquelles tu peux avoir un contrôle direct !


Il ne s’agit surtout pas de dire qu’il faut te moquer de la santé de tes proches ou du niveau scolaire de ton enfant. Je t’invite à orienter délibérément ton énergie et ton temps là où tu peux avoir de l’impact plutôt que de te « fabriquer de la souffrance ». Parce que oui, même dans le cas de ton enfant, tout ce que tu peux mettre en place sera de toute façon conditionné par la capacité de l’enfant à répondre positivement aux stimulations qui lui sont proposées. Ton influence reste limitée et indirecte. 


Voici par contre ce sur quoi tu peux agir et avoir un impact direct:

  • Ce que tu décides

  • Ce que tu fais

  • Ce que tu dis

  • Ce que tu écoutes

  • Qui sont tes amis

  • Ce que tu apprends de tes erreurs

  • Tes efforts


Tout l’exercice est donc là: lâcher prise et “accepter” les problèmes auxquels tu ne peux strictement rien et te concentrer sur les choses sur lesquelles tu peux agir.


Face à un problème, une situation qui te génère de l’anxiété, demande-toi : « dans cette situation, qu’est-ce que je peux faire et qui dépend de moi ? Ou bien quelle influence je peux tenter d’exercer ? ». Cela t’aidera à nourrir des pensées et une énergie positive. Tu constateras que tu iras plus facilement de l’avant !


Une autre phrase qui m’aide beaucoup lorsque je me sens bloquée ou anxieuse face à une action particulière est de remplacer les “je dois / il faut” par un “je choisis de”. Cette petite phrase change tout pour moi, car elle me rappelle qu’il s’agit de quelque chose que je souhaite pour moi-même, et que j’ai envie de mettre en place (alors stop à cette petite voix intérieure qui m’auto-sabote !).


Comme tout, ce discernement et cette résilience s’entraînent…


Une chose est sûre: si tu te trouves actuellement dans une situation ou un état qui ne te convient pas et que tu continues à penser et agir de la même manière que tu l’as toujours fait jusqu’ici - rien ne changera !


Alors si en cette fin d’année tu te retrouves à avoir trop puisé dans ta réserve d’énergie, que tu es prêt.e à essayer une autre manière de fonctionner et de découvrir de nouveaux outils pour influencer ce sur quoi tu as un contrôle absolu, je te propose de me rejoindre le 30/12 pour un moment tout doux🌹👇🏻




bottom of page