top of page

Lâche-toi la grappe en cette fin d'année !

Et si, juste pour une fois, en cette fin d’année, tu t’autorisais à te lâcher la grappe? Surtout si tu te sens fatiguée, lassée, vidée de ton énergie vitale, en manque de “jus” et de motivation… le temps est venu de te foutre la paix.

Si tu te sens “coincée” dans un ou des domaines de ta vie… la meilleure chose à faire c’est d’oser te poser, ralentir, pour mieux écouter ta petite voix intérieure - celle qui sait ce qui est bon et juste pour toi, celle qui saura te guider vers plus de joie et d’épanouissement. Tu ne sais peut-être même plus ce qui te fait réellement plaisir à ce stade, tellement tu t’es perdue en route, concentrée sur les autres (tes enfants, ta famille ou ton travail), sur l’extérieur. Tu te demandes peut-être si tu te trouves sur le bon chemin, et à quoi il ressemblerait si tu t’autorisais à pleinement être toi-même. C’est épuisant de devoir être forte tout le temps. C’est fatiguant de faire semblant que tout va bien. C’est dur de ne rien laisser paraître, de toujours devoir avancer. Et à quel prix? Et bien, il est grand temps que ça change. Il est grand temps que tu regardes à ce qui te nourrit, te remplit, te rend heureuse - et moins à ce qu’on te demande de faire, à qui on te demande d’être, au rôle qu’on te demande de jouer. Ou bien serait-ce peut-être toi qui te met cette pression toute seule? 🙃 Serait-ce toi qui cherche à te donner bonne conscience et à combler ce manque de confiance en courant après la perfection et la performance au travail? En te cachant derrière des masques par peur de montrer ta vulnérabilité et ta sensibilité? Toi qui acceptes plus de responsabilités et de tâches pour te sentir exister, te sentir en vie, te sentir utile? Toi qui cherche à maintenir ta vie, ta routine, tes relations telles quelles, par peur de sortir de ta zone de confort ou de ce qui pourrait t’arriver si tu lâchais prise? Je te rassure, je viens de dresser mon auto-portrait d’il y a 7 ans - je connais oh trop bien cet état de fatigue, de questionnements, voir de désarroi 🫣 Si je peux te donner un seul conseil, ce serait de faire ce qui t’es probablement le plus inconfortable: te poser. Tu ne saurais voir le fond de la mer lorsque celle-ci est agitée. C’est lorsque la tempête se calme et que la mer s’apaise que tu pourras aller à la rencontre de ses trésors enfouis. Cela va de même pour toi. Alors STOP les injonctions interminables ! Penser positif… Arrêter de manger ceci… Manger cela… Faire cela… Arrêter ceci… Ma mission de vie… Mon grand pourquoi… Concrétiser… Gagner plus… Perdre du poids... Terminer ceci... Commencer cela... Il faudrait… Mais je dois… Il est grand temps que tu t’accordes de la douceur plutôt que de rester dans la performance (surtout lorsqu’il s’agit de prendre soin de toi). Te rends-tu compte que la Vie est Cycle, la Vie est Mouvement? Qu’il est naturel qu'il y ait des temps de pause, et même des temps d'arrêt? Es-tu à l'écoute de tes automnes ? De tes marées hautes et de tes marées basses ? Sache que l'une n'existe pas sans l'autre. Pour les vivre avec plus de justesse, de clarté et de bienveillance, je t’ai préparé un Rituel de Fin d’Année que j’ai très hâte de partager avec toi ! 🎈👇🏻 ✨✨✨


Je te donne RDV le 30/12 pour un moment de douceur & d’introspection 🌿 Un atelier en ligne pour délier corps et esprit, faire le point, te déposer avec douceur et te projeter avec entrain 🕊️



Comments


bottom of page